Un espace vie pour les opérateurs

Installation d’une base vie


Installation d’une base vie

Analyses des risques
Une analyse des risques est faite par le Responsable Technique d’une entreprise de désamiantage, c’est un diagnostic interne et préliminaire préalable au repérage des locaux, des matériaux, des risques ; éffectué avant chaque début de chantier.

Installation d’une base vie
Une base vie comprenant vestiaires, sanitaires, et stockage matériel. Elle doit permettre aux opérateurs de se reposer et au responsable de chantier de tenir à jour les documents Qualité et Sécurité. Une liste du personnel y est annexée afin de connaître spécifiquement le personnel présent sur un chantier donné. Le Responsable Technique défini dans son plan de retrait le nom du responsable de chantier ainsi que le nombre d’opérateurs. Un téléphone fixe peut être installé parfois pour favoriser la communication.

Les tableaux électriques sont installés pour permettre de raccorder les bungalows et l’éclairage, d’une part, et tout le matériel indiqué sur le plan de retrait d’amiante. Les installations électriques sont contrôlées par un organisme spécialisé. Une zone de stockage “ Amiante ” est déterminée et clôturée. Un contrôle d’accès est élaboré par différents moyens : Un balisage de sécurité adapté et une signalétique “Amiante” réglementaire sont mis en place aux limites des zones à risque au démarrage du chantier, Une liaison radio (talkie-walkie) est maintenue en permanence entre les opérateurs en zone et l’extérieur de la zone confinée, Dans la mesure du possible, l’accès sur le chantier se fait par un seul passage.

Toute personne étrangère au chantier n’est pas autorisée, sauf s’il doit intervenir sur celui-ci (comme les électriciens, les organismes de contrôles, les C.R.A.M, l’inspection du travail, etc...). Un document spécifique, outre la signalisation réglementaire, est affiché à l’entrée du chantier. (sous réserve d’une aptitude médicale au port des EPI et après acceptation auprès du responsable de chantier)