Le procesus de préparation

Les phases préparatoires


Organiser et débuter un chantier de desamiantage

Elles peuvent provoquer une agitation importante de l’air et par conséquent de poussières. L’analyse de risque est complétée le cas échéant par la grille d’évaluation de l’état de conservation du matériau amianté issue du rapport “diagnostic initial ’’. Cette grille d’évaluation ainsi que le “diagnostic initial ” est fourni au Responsable Technique par le Maître d’Ouvrage. Suivant le niveau du risque, le sas à 3 compartiments avec douches est monté et branché en même temps que la base vie.


Préparation du site
Le site est préparé de façon à permettre le confinement hermétique des zones à désamianter et le travail le moins pénible possible pour les opérateurs “Retrait amiante’’ Les éléments mobiliers sont déménagés, si nécessaire. D’une façon générale, le site doit être aussi vide et les zones amiantées aussi dégagées que possible Les réseaux électriques, hydrauliques et pneumatiques sont déconnectés voir démontés.


Mise en place du confinement
Calfeutrement des joints de portes par rubans adhésifs et film de polyéthylène en 1 peau (amiante non friable) ou à 2 peau (amiante friable) et ensuite test de fumée pour vérifier le caractère hermétique et impénétrable des pièces. Les fissures et percements communiquant avec l’extérieur ou avec les locaux mitoyens sont obstrués par de la mousse expansive ou autre enduit (plâtre) ou contreplaqué. Les murs maçonnés, les sols et les matériels fixes restant en place, sont protégés par des films polyanes. Elles sont reliées entre elles à l’aide de bandes adhésives et sont placées de façon à obtenir une zone de travail hermétique afin de retenir les poussières générées par les travaux. Les films de polyéthylène sont fixés par agrafe, et/ou colle et/ou bandes adhésives.


Mise en place et utilisation des sas
Les entrées et sorties, de la zone propre vers la zone polluée et inversement, se font au travers d’un sas à 3 compartiments dont les attributions sont très précises. Le sas à 3 compartiments avec douches est monté et branché en même temps que la base vie. Les procédures d’entrée et sortie par les sas à 3 compartiments sont démontrées en détail lors de la formation des opérateurs.

Un compartiment propre, un compartiment douche et un compartiment sale, le tout mis en dépression par un extracteur d’air à filtration absolue.


Installation des équipements spécifiques de ventilation

Des groupes déprimogènes de capacité adéquate permettent : • de ventiler la zone confinée. • de renouveler l’air de la zone confinée et des sas par de l’air neuf transitant par des filtres avec clapets tout en dépolluant l’air contaminé grâce à un filtrage à 99,997 % d’efficacité. Le renouvellement d’air doit être constant dans le confinement et dans les sas. Les autres équipements spécifiques à l’amiante sont mis en place : aspirateurs, chauffe-eau, alimentation et évacuation de la douche de sas, alimentation e t évacuation du sas “matériel”, etc… La dépression doit être plus conséquente en ce qui concerne l’amiante friable.


Installation électrique
L’installation comprend deux points particuliers : • un éclairage (si nécessaire) à l’intérieur du confinement et une alimentation de la base vie, • une alimentation des groupes déprimogènes, des aspirateurs, des compresseurs, de la douche des sas et des outils électriques.

L’installation électrique est protégée par un disjoncteur différentiel à haute sensibilité (30 mA), mais elle est conçue pour fonctionner sans interruption jour et nuit (pour maintenir la dépression ou ventilation des zones confinées).


Equipement des opérateurs et visiteurs pour la phase de retrait
Un opérateur ne peut entrer dans la zone confinée que s’il possède une aptitude médicale “ amiante ” et que s’il est pourvu des Equipements de Protections Individuelles « EPI »

Phase préparatoire : • bleu de travail ou combinaison intégrale jetable, • chaussures de sécurité, gants de manutention et casque

Phase dépose : • sous-vêtements, • combinaison intégrale jetable type 5/6 (elle est jetée à chaque sortie de l’opérateur), • masque respiratoire pleine face à filtration absolue à cartouche P3 et à ventilation assistée, • Bottes de sécurité ou chaussures de sécurité et sur bottes, gants latex. Ces équipements sont contrôlés par le responsable technique. Les batteries des masques à ventilation assistées sont rechargées dès que nécessaire. Les masques sont lavés et nettoyés à chaque sortie de zone.