Nettoyage après traitement des MCA non friables

Nettoyage


Nettoyage après traitement des MCA non friables

Lorsque la totalité des travaux de retrait ou d’encapsulage des MCA est réalisée et que les déchets sont évacués, un nettoyage soigné de la zone de travail est effectué selon le protocole suivant :

- aspiration de la totalité des surfaces de la zone de travail, des matériels utilisés pour les travaux et des équipements à l’aide d’aspirateurs munis de filtres à très haute efficacité et d’embouts d’aspiration adaptés au nettoyage des diverses surfaces,
- contrôle visuel afin de vérifier l’absence de résidus de MCA et/ou la bonne exécution de l’opération d’encapsulage des MCA. Il concerne toutes les surfaces et en particulier les endroits difficiles d’accès ou de nettoyage : angles, ailes des poutres métalliques, supports de matériels, espaces entre équipements et cloisons, etc.,
- pulvérisation d’un produit fixateur (« surfactant ») sur les éventuels films (avant leur dépose) en matière plastique de protection des surfaces et équipements, afin d’éviter la remise en suspension de fibres résiduelles. Cette pulvérisation ne doit pas être effectuée avant le contrôle final sur les parois déjà traitées.

Lorsque la zone est déclarée propre par l’entreprise, le maître d’ouvrage, le donneur d’ordre ou leur représentant effectuent le contrôle visuel des surfaces traitées et font reprendre, le cas échéant, les zones laissant apparaître des résidus de MCA ou des insuffisances d’encapsulage des MCA.


Nettoyage du matériel

Il est important de nettoyer l’extérieur de tous les matériels et accessoires utilisés dans la zone de traitement de l’amiante. Les aspirateurs sont maintenus en fonctionnement pendant au moins une minute pour vider le tuyau avant de l’obturer, de l’enlever et de le placer dans un sac en matière plastique correctement fermé. Le nettoyage des matériels et équipements loués est particulièrement soigné, afin de les rendre complètement décontaminés et débarrassés des consommables pollués (filtres, etc.), sauf si un accord écrit du loueur ou des clauses spécifiques du contrat de location ont été établis. Les contrôles de la décontamination seront décrits dans le PRE.