Objectifs de la campagne de prélèvements et de mesures

Objectifs de la campagne


Objectifs de la campagne de prélèvements et de mesures

Afin d’adapter la réglementation relative à la prévention des risques liés à l’amiante, notamment la mesure de l’empoussièrement en fibres d’amiante, et d’élaborer des préconisations précises en terme de méthodologie de prélèvement et d’analyse de l’amiante en milieu professionnel, la direction générale du travail a élaboré ce protocole avec le concours de l’institut de recherche et de sécurité (INRS), le laboratoire d’étude des particules inhalées (LEPI), la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS). Cette campagne de mesures est particulièrement importante sur le plan méthodologique en vue de l’élaboration du décret relatif aux règles techniques en étayant, sur la base d’éléments scientifiques et techniques concrets, la mise en oeuvre :

- des méthodologies de prélèvement et de comptage des fibres d’amiante en META en milieu professionnel ;
- des équipements de protection individuels adaptés en fonction du couple matériau / technique employée, suivant les niveaux d’empoussièrement attendus ;
- des règles techniques autorisées, encadrées ou à proscrire suivant le matériau amianté et la technique utilisée ;
- des conditions du contrôle de la VLEP. Cette campagne a également pour objectif d’acquérir des données en ce qui concerne les émissions de toute la répartition granulométrique des fibres émises lors des interventions sur les matériaux amiantés en milieu professionnel. Cette campagne doit permettre d’analyser les empoussièrements issus des situations professionnelles relevant :
- de la sous-section 3 (confinement et retrait de l’amiante) ;
- de la sous-section 4 (interventions sur les matériaux amiantés). La mise en œuvre de ce protocole est réalisée grâce à la participation des entreprises volontaires adhérentes notamment aux fédérations professionnelles telles que le syndicat du retrait et du traitement de l’amiante et des autres polluants (SYRTA), la fédération nationale des travaux publics (FNTP), la fédération nationale des activités de la dépollution et de l’environnement (FNADE), la fédération française du bâtiment (FFB) ..., et des directions régionales du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DRTEFP).